Retour aux archives du blog
Blog Planet-eveil

Il était une fois...

Publié le mercredi 30 octobre 2013
  
...Halloween.

Ou initialement « Samain » est une fête religieuse qui date de 2500 ans et nous vient des Celtes, plus précisément d'une association de druides qui organisaient le « festival de la mort » pour honorer durant 3 jours une divinité appelée « Samhain ».





 
    Une vieille fête britannique.
 

    Au Moyen-âge, nos amis britanniques re-baptisent cette fête « All Hallow Eve » qui signifie
    « veille de la Toussaint ».

    La tradition veut qu'en cette fin de mois, on rende hommage aux morts et qu'on célèbre les dernières récoltes
    de la saison en les partageant avec les plus démunis.




Jack O'Lantern

Cet événement donne naissance à de nombreuses légendes dont celle de
Jack O'Lantern qui est probablement le personnage le plus populaire associé à l'Halloween.

Maréchal ferrant de son état, Jack O'Lantern obtient du diable la promesse qu'il ne prenne jamais son âme.
Revers de la médaille, les portes du paradis lui furent aussi fermées et Jack l'irlandais fut condamné à errer sans but.

Pour éclairer son chemin, il demanda au diable un charbon ardent et le plaça dans un navet creusé en guise de lanterne.

Par la suite, la légende remplaça le navet par la citrouille (beaucoup plus présente aux Etats-Unis). Jack et sa lanterne en forme de citrouille devinrent ainsi l'emblème d'Halloween.




La Tradition se perd.

Au 18ème, les îles britanniques se modernisent sous l'influence du protestantisme: la pensée évolue et la science prend le pas sur les croyances, c'est le début de la révolution industrielle.

Il en résulte un rejet des traditions et "All Hallow Eve", fête d'un ancien temps, jugée archaïque, n'échappe pas à la règle. La coutume disparaît au fil des ans, même si, dans certains villages, on continue d'y célébrer le fameux 31 Octobre.




The New World.

Suite à la venue des irlandais sur le nouveau continent au début des années 1800, les Américains commencent à fêter Halloween. Ou plutôt Hallow'E'en qui change une nouvelle fois d'orthographe.

Au milieu du 19ème siècle, la guerre d'indépendance, opposant britanniques et américains, fait rage. Ces derniers rejettent en masse les coutumes d'origine britanniques mais seule Hallow'E'en résiste et continue à être célébrée à travers le pays.



 



Ah... Les jeunes.

Vers la fin du siècle, le véritable nom de la fête que l'on connait aujourd'hui, « Halloween », est enfin donné.
Les jeunes étudiants profitent de cette journée pour sortir et s'amuser. Néanmoins, suite au désordre provoqué dans les rues, la fête doit être repensée afin d'éviter tous ces soucis.


Les enfants prennent le pouvoir !

Au début du siècle dernier, Halloween est reconnue comme une fête majeure mais sa célébration s'infantilise.

Pour amuser les enfants, on transforme Halloween en « antre des horreurs » avec des créatures plus horribles les unes que les autres (squelettes, sorcières, zombies...).




Youpi ! Des bonbons !

Peu à peu la fête s'essouffle, les enfants commencent à se lasser et les parents s'habituent à être effrayés le 31 Octobre, ce n'est plus aussi drôle qu'avant.

Que faire pour dynamiser cet événement ? Et pourquoi ne pas y ajouter un peu de gourmandise ?

C'est avec ce raisonnement qu'apparait en 1950 le fameux « Trick or Treat » que l'on peut traduire en français par « Farce ou friandise ».
Le concept est simple : des groupes enfants visitent leurs voisins pour réclamer des bonbons.
Cette nouvelle version enchante les confiseurs ainsi que les enfants qui y trouvent un plus grand intérêt.




Et nous ?

Il est vrai que ce phénomène est surtout fêté aux Etats-Unis et en Grande Bretagne mais il s'est internationalisé.
En France, Halloween arrive officiellement en 1990 et suit totalement le modèle Américain ; néanmoins il reste moins célébré que dans le pays d'origine.
Vous aimez cette article de Sophie ?
 N'hésitez pas à le partager avec vos amis :
  
Temps d'exécution : 0.048s